Modele de dessin marsupilami

La queue de Marsupilami est presque un personnage en soi. Comment l`avez-vous abordé et animé? En effet, la queue de Marsupilami est un personnage en soi. Il devrait être aussi expressif que l`animal. Il ya des coups dans le film où elle étoiles, d`autres dans lequel elle souligne les sentiments de la Marsu. C`est aussi un excellent outil, un très bon moyen de se déplacer, de se pendre et de se défendre. Mais il fallait faire attention de ne pas voler le spectacle de la Marsu avec sa queue. Il est toujours accompagné de 8 mètres de poils derrière lui, ce n`est pas rien. Pour les tirs avec la fille Marsu dans le nid, il était nécessaire de s`assurer que leurs queues sont discrètes. La queue de marsu est très compliquée à animer, tant sur le côté artistique que technique. Comme référence d`animation, nous prenons Kaa le serpent de JUNGLE BOOK. Sur le plan technique, il était nécessaire que l`animateur puisse faire ce qu`il voulait sans que la manipulation soit trop lourde. Il a besoin de conserver sa longueur d`origine et surtout que son animation peut être modifiée facilement.

C`était un vrai casse-tête! Comment a été simulé la présence Marsupilami sur les décors et son interaction avec les personnages? Pour tous les coups, nous avons fait une répétition avec le modèle Marsu pour la mise en scène, le cadrage et l`éclairage. Pour les tirs où le Marsu était seul, nous avons filmé une assiette vide après la répétition. Pour les tirs avec les acteurs j`ai mis des marqueurs pour la ligne des yeux, comme une balle de tennis à la fin d`une tige, des marques ou même le modèle de marsu. Quand Marsu interagit avec l`ensemble, les versaillais le manipuler, le vent dans l`herbe, les hold-ups sur une table, les balles de tennis dans les arbres, les modèles pour les interactions de transparences dans l`eau, etc. Quand il y avait interaction avec les acteurs, un membre des versaillais joue le Marsu, il a fait des contacts en pressant avec ses mains, avec son visage pour les câlins, etc. Les acteurs pourraient interagir avec elle. Quand Marsu prend les comédiens avec sa queue, il est nécessaire que nous ressentons sa présence, c`est-à-dire que l`action soit forcée par la queue. Pour cela, nous les avons entourés de liens que nous avons serrés autour d`eux. Il aide la crédibilité pour les acteurs et aussi l`interaction de la queue avec les vêtements qui froisser dans sa force. Bien sûr, tout cela est enlevé ou couvert plus tard pour inclure le Marsupilami.

Quel était votre sentiment de donner la vie à un personnage bien connu? Grande excitation, mais avec une certaine appréhension. C`est encore le Marsupilami, une figure historique comique qui touche plusieurs générations. Ce caractère est attendu par tous les gens, comment s`assurer qu`il serait apprécié, car il sera différent de la conception classique. Nous devons faire en sorte qu`après la découverte de marsu, le public l`adopte. Et puis il y a le passé, Alain a fait des recherches sur le design depuis des années, beaucoup de gens ont déjà travaillé dessus. Alors maintenant, c`est à nous de trouver cette conception, et en même temps que de travailler sur le film.

Comments are closed.